Prendre des résolutions ou s’accorder un moment de réflexion ?

Janvier est le mois des résolutions.  Quelques questions souvent posées :   Pourquoi on en prend à ce moment-ci ?  Quelles sont les plus importantes ?  Est-ce que ça fonctionne ? Comment se motiver à les respecter ?  L’important, selon moi, est ce moment de réflexion que l’on s’accorde non seulement en début d’année mais régulièrement,  afin d’influencer le sens de notre vie. 

Pensons d’abord à l’année qui se termine.  Qu’avons-nous réalisé ? Qu’avons-nous appris ?  Qu’avons-nous apprécié ?  Quelles sont les difficultés que nous avons surmontées ?  Avec quelles ressources ? Avant de décider ce qu’on voudrait changer, en soi comme à l’extérieur de soi, il faudrait accorder de l’importance à ce qui est déjà là.  Avant de vouloir devenir autre, il faudrait apprécier qui on est, les forces qui nous ont permis d’avancer autant que  les faiblesses qui se sont révélées, ce qu’on a construit autant que ce dont on rêve.  Il faudrait accorder de l’importance à ce qu’on aime dans sa vie actuelle, à ce qu’on veut conserver, à ce qu’on veut apprivoiser davantage.  On prend ainsi appui sur du solide, sur ce socle irremplaçable qu’est notre moi authentique. 

La réflexion

Faire cet exercice de réflexion pour chacune des sphères de sa vie permet d’entrer en contact avec qui on est avant de décider de ce qu’on veut devenir. On ne veut pas et on ne peut pas devenir quelqu’un d’autre. Rappelons-nous qu’être en accord avec soi-même apporte plus de bonheur que de tenter de correspondre à un modèle.

Les résolutions qui font le lien entre nos motivations intrinsèques (nos désirs réels) et extrinsèques (les résultats recherchés) sont celles qui ont le plus de chances de se matérialiser.  Si on n’y arrive pas, il serait pertinent de se questionner sur une possible contradiction entre ce que l’on veut profondément et ce que l’on cherche à s’imposer.  Ou sur de possibles peurs qui viennent éteindre les désirs.  Arriver ainsi à mieux se connaître serait une réalisation en soi.

Les résolutions ont souvent une forme autoritaire.  Transposons-les plutôt en aspirations. C’est ce que font les vrais leaders envers d’autres et cela fonctionne aussi envers soi-même.

Rose-Marie Charest, psychologue et conférencière

More articles

2018-10-22

La solitude et ses bienfaits

2018-09-11

L’argent, source de stress ou de bonheur ?

2018-06-10

Pourquoi donner des conférences ?

2018-05-15

Comment trouver la motivation?

Laissez un commentaire